Annie Sotty le ciment de l'équipe dirigeante





Fin 1999, création du restaurant l'Usine à Saint-Vallier - Annie Sotty le ciment de l'équipe dirigeante - Une aventure exceptionnelle





Pourquoi ce nom "l'Usine" pour un restaurant
Restaurant L'Usine .... Drôle de nom ... pour un restaurant ! Après plus d'un siècle de croissance économique,"l'usine", structure clé de l'industrialisme, est, pour beaucoup d'entre nous qui sommes issus des classes laborieuses, uniquement un lieu de travail et de labeur, avec ses peines, ses souffrances, ses contraintes, ses luttes, et aussi, et surtout un lieu qui a beaucoup amplifié les disparités et les inégalités sociales.
Il n'est donc pas étonnant que le mot "usine" soit, aujourd'hui, surtout employé pour designer un lieu où sont fabriqués mécaniquement et souvent simplement "conditionnés" des choses, objets ou produits de qualité moyenne et en grandes quantités ... par opposition avec "l'atelier" où un artisan fabrique des produits de bonne qualité et dans les règles de l'art.
Même les patrons d'usine n'osent plus employer ce nom : ils préfèrent parler de leur entreprise, leur établissement ou de leur unité de fabrication ... ont-ils hontes d'être associés à ce lieu de labeur, sous entendant l'exploitation des hommes ?
Et pourtant ... nous, les Sotty ... nous avons choisi d'appeler notre restaurant .... "l'usine" ... et nous inviterons nos clients à venir "à l'usine" ... Quelle symbolique pour beaucoup de personnes, qui milieu d'immersion oblige, étaient condamnées dès l'enfance "à aller à l'usine" ... !
L'usine, du latin officina, signifiant atelier ou fabrique est un espace industriel où des matières premières sont transformées en produits finis ... Et industrie industria signifiant activité, a pour synonymes les mots ingéniosité, habileté, savoir-faire et art ; c'est dans le sens le plus primitif, l'ensemble des efforts de l'homme pour utiliser au mieux toutes ses facultés. Notre restaurant "l'usine" sera donc un espace adapté et conforme aux normes de sécurité, où tous les "Sotty", sous la direction de Caroline "le chef" et Daniel "le vieux coordinateur" utiliseront des matières premières de qualité pour les transformer en produits finis qui exaltent le goût, le plaisir, la connaissance et le bien-être. Pour réussir nous devons utiliser au mieux toutes nos facultés d'organisation, de créativité, de communication, de rigueur, de persévérance et beaucoup d'autres ...
Et aussi, pour nous les "Sotty", l'usine est un lieu de partage, de solidarité, de convivialité, d'identification, de créativité, d'innovation, d'apprentissage et un lieu qui a permis l'enrichissement, au sens le plus large, de notre société pour le bien-être de tous.
Nous pouvions donc appeler notre restaurant "l'usine" ... et nous pouvions utiliser cette "usine" pour que tous et chacun d'entre nous, grandissent, prennent et apprennent ... tout en donnant .... la vie est merveilleuse.... et quelle école !





Annie Lauvergnier est née le 1er octobre 1944 dans la maison familiale rue J.J. Rousseau à Montceau les Mines. Son papa était ébéniste et sculpteur sur bois.
Dès sa petite enfance elle dessine partout et c'est surtout des dessins de femmes ; recouvre de dessins tous les murs de sa chambre et d'une partie de la maison.
A 16 ans, elle est admise aux Beaux Arts de Dijon et part comme une grande habiter au foyer de la Tremouille à Dijon.
Nous étions tous les deux originaires de Montceau-les-Mines et nous ne nous connaissions pas ; c'est dans le train du dimanche soir qui nous emmenait, Annie à son foyer puis aux Beaux Arts et moi à la caserne car j'étais militaire, que nous nous sommes croisés
Immédiatement nous avons su que nous vieillirions ensemble, mais rien n'était simple car nous savions tous les deux ce que nous voulions et où nous voulions aller.
Plus de 53 ans après, nous ne pensons toujours pas au "coup de foudre" et à ses "effets magiques" car bien que "jeunes", nous voulions vraiment savoir si cet attirance était compatible avec une véritable complicité qui nous permettrait de construire une famille
Alors pendant 3 ans les rencontres étaient houleuses et souvent désespèrantes mais nous savions tout au fond de notre être, que nous étions faits pour partager nos existences.
Jusqu'à ce jour du 1er mai 1964, où nous avons choisi après plusieurs courriers décisifs de vivre immédiatement ensemble.
Trois jours de réflexions plus tard nous passions en toute connaissance notre première nuit ensemble, puis trois mois plus tard nous étions mariés et dix mois plus tard nous avions notre premier enfant.
Annie Lauvergnier devenait officiellement Annie Sotty, et c'est elle qui l'avait exigé comme je l'avais pensé
Dès le début de notre vie commune nous avons défini quel serait notre rôle respectif dans le couple et la famille, nos parts de responsabiltés et comment vieillir
Après 50 années de mariage, nous pouvons affirmer que nous avons eu une vie passionnante, riche, variée, extrèmement prenante et particulièrement énergivore mais toujours fidèle à nos engagements et promesses de départ.
fait à Frontenard le 1er octobre 2014, date anniversaire de Annie






Propriété du site : Daniel Sotty - reproduction interdite
Hébergé chez Online.net
2 rue de l'Abergement
71270 Frontenard
Retour Index